La Période postnatale, Partie 3

Pourquoi  un  accompagnement  postnatal ?

Pourquoi prévoir d’engager une personne dédiée à prendre soin de la famille pour la période postnatale?

Pour ce qui est de la maman, nous avons vu qu’elle a besoin de temps, de repos, de calme pour s’occuper et s’attacher à son bébé, l’allaitement, repérer ses besoins, tout ça n’est pas inné, cela se fait petit à petit, si l’espace et le temps le permettent. Plus la maman sera disponible et au repos, plus elle vivra cette période de manière sereine. Il est temps de redonner à cette période de la vie le temps et l’attention qui lui est due.

Mais il en est de même pour le papa. Si maman se sent bien, il se sentira mieux, et cela l’aidera à prendre ses marques dans son rôle de papa, de conjoint soutenant.

Le rôle d’une personne « accompagnant postnatal » est d’abord et avant tout de soutenir la maman. En anglais ils ont un terme qui me plaît : mothering the new mother, c’est-à-dire materner la nouvelle mère. Mais cela ne sonne pas infantilisant comme en français, materner n’a pas cette connotation en anglais, mothering veut dire prendre soin comme une maman, c’est l’idée de cocooning, d’entourer de soin et d’attention. 

Le frein financier : une personne qui s’occupe de la maman, n’est-ce pas un luxe ? Chaque famille fait ses choix, et personne n’a le droit de les juger, mais très honnêtement, si j’avais su, j’aurai volontiers renoncé à tous les cadeaux de naissances (les dizaines de peluches, la quinzaine de grenouillères…) et j’aurai demandé à mes amis et ma famille une contribution pour engager une « Postpartum-Doula », une accompagnante postnatale, une femme formée qui est là pour me soutenir, répondre à mes questions, à laquelle je peux confier mes émotions, mes doutes. Qui me materne aussi un peu, car materner mes bébés s’est avéré super chouette, mais éprouvant, et j’ai ressenti la solitude que ressentent beaucoup de jeunes mères, car elles se retrouvent seules à la maison très vite, à tout gérer, avant d’avoir eu le temps de bien se reposer. En souvenir de mes périodes postnatales, j’ai décidé de venir en aide à toutes celles qui le souhaitent, car depuis tant d’années je recueille les témoignages de femmes qui avouent après coup combien la période postnatale a été difficile, et qui ont souvent encore des mois ou des années après un peu de difficulté à pleinement se retrouver dans ce nouveau rôle. Mais c’est encore un tabou dans une société où la maman doit fonctionner, être efficace, aimante, super-woman (devenir mère, super maman, super femme d’intérieur, super moderne, super sexy et super business-travailleuse)! C’est un mythe qu’il faut faire tomber, et aider à se recentrer sur les besoins physiologiques et émotionnels d’une maman qui donne naissance à un petit humain. Cela ne dure qu’un temps, et si ce temps est bien soutenu, la maman se sent bien dans son rôle et trouve un bon équilibre.

Le métier de «Postpartum Doula» ainsi qu’il est appelé dans beaucoup de pays, se généralise dans de nombreuses régions du monde (Etats-Unis, Canada, Australie…), où les  femmes commencent à se rendre compte, mais aussi de plus en plus de médecins, sages-femmes, professionnels du secteur social et sanitaire, qu’il est temps que l’on retourne vers un accompagnement plus sain du démarrage de la vie de famille. Que l’on peut prévenir la dépression du postpartum (20% des jeunes mamans, c’est un chiffre alarmant et ce n’est absolument pas normal et naturel !!! dans certains pays, on atteint les 30%, c’est fou !), de nombreuses études l’ont démontré : un accompagnement postnatal de qualité évite les dépressions mais aussi les angoisses, les pensées intrusives, tout ces phénomènes mentaux dont on commence à se rendre compte qu’ils sont trop fréquents et qu’ils ne sont pas normaux, que l’on peut y remédier. Mais il faut agir en amont, avant que cela n’arrive.

Mon rôle d’accompagnante  postnatale est de m’occuper de la maman, d’être là pour elle, selon ses besoins :

  •  A l’écoute, prête à entendre tous les questionnements, les doutes, les frustrations, les joies et les peines, les désarrois et les moments enthousiastes.
  • Je serai là pour m’occuper de vos besoins de nouvelle maman,  vous procurer des soins de bien-être, massage spécial postnatal (Abyanga), soins du corps, aide dans les petits travaux domestiques, porter le bébé  lorsque vous voulez prendre une douche ou faire une sieste, vous préparer des petits goûters, du thé, des tisanes de lactation ou autres soutenant cette période charnière, préparer un repas pour la famille… répondre à vos besoins, là où ils sont. Jouer avec le grand-frère ou la grande sœur, quand il y en a, pour que maman puisse allaiter bébé tranquillement.
  • Soutenir la nouvelle maman que vous êtes pour l’allaitement, pour l’attachement, favoriser le « peau à peau », vous aider à reconnecter à votre intuition féminine et à vous faire confiance. A vous reconnecter à la joie pour vivre une maternité joyeuse.  Vous soutenir aussi par exemple par le massage maman à bébé. Vous soutenir dans votre rôle de maman, pour que vous puissiez développer la confiance en vous, en votre capacité d’être une bonne maman. Un accompagnement sans jugement, soutenant, pour favoriser votre propre créativité, maman courageuse !

La maman, le bébé… mais le papa, la famille ? Dans ma façon d’être « accompagnant postnatal », c’est aussi écouter les doutes ou questionnements du papa, le soutenir dans son nouveau rôle de papa et de conjoint d’une nouvelle maman,  et en tant qu’éducatrice de jeunes enfants (EJE, DE) je saurai aider un grand-frère ou une grande-sœur à trouver sa place lorsque cela s’avère difficile ou déroutant, je pourrai passer du temps avec lui. Je serai là pour favoriser les liens et les  temps familiaux, l’écoute et le partage familial, selon les besoins de chaque famille, car même si c’est la maman qui est « en postpartum », il affecte toute la famille.

Je souhaite vous accompagner selon vos besoins, trouver votre propre harmonie, votre propre mélodie familiale. D’ailleurs la musique et ma voix sont un des outils que je peux utiliser.

POUR UNE PERIODE POSTNATALE PAISIBLE, HARMONIEUSE, JOYEUSE.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s